Écrire sur le web

COMMENT SE FORMER AU RÉFÉRENCEMENT ?

BIEN ÉCRIRE SUR LE WEB, LE GUIDE EN 9 ÉTAPES

Vous n’avez jamais écrit sur le web ? Vous comptez améliorer votre écriture sur le web ? Vous vous demandez comment bien écrire pour le web ? Ne vous alarmez pas, je vais vous aider à tout déchiffrer !

Tout d’abord il faut comprendre ce qu’est « écrire sur le web », il s’agit pour commencer de connaître les différentes techniques d’optimisation pour écrire un contenu qui pourra être facile à trouvé et susceptible de bien se positionner dans les résultats de Google.

Mais pas que, le contenu devra être intéressant, informatif et surtout lisible pour les lecteurs.

 

Étape 1 : Mot-clé principal

Avant de vous aventurez tête baissée et de commencer à écrire, il va falloir répondre aux critères des moteurs de recherche.

Vous devez obligatoirement réfléchir à votre mot-clé principal (qui va définir votre requête principale) et seulement après çà vous pourrez commencer à écrire.

Étape 2 : Connaître sa cible et ses objectifs

Il cous suffit tout simplement de dressez le profil de votre cible !

Pour pouvoir ensuite répondre à sa demande tout en tenant compte des objectifs de l’entreprise.

Voici quelques exemples pour vous aider :

 

  • Quelles sont les caractéristiques de la cible : sexe, âge, profession, habitudes web, niveau d’éducation, comportement de recherche, comportement d’achat et de recherche, mots clés, langage, etc. ? Quels sont les besoins et les attentes de la cible ?

 

  • Quels sont les objectifs de l’entreprise et comment va-t-elle les réaliser ? Quel message l’entreprise souhaite-t-elle faire passer ? Quelles sont les valeurs à mettre en avant ?

Étape 3 : Adaptez la longueur des textes

Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise longueur pour les textes web, du moment qu’il soit adapter à vos lecteurs.

Les textes peuvent être courts ou longs mais généralement l’internaute est un lecteur impatient qui regarde l’écran plus qu’il ne lit son contenu

Seulement 10 à 20 % des internautes lisent la totalité d’un article sur le web, C’est pour cela que mon conseil serait de ne pas trop écrire.

 

Étape 4 : Une structure qui ne doit pas faire mal à la tête

Vous allez devoir  faciliter la lecture de l’internaute, il est donc important de mettre en place une structure de texte claire !

Des paragraphes et des titres facilement identifiables, cela contribuera à rendre la lecture bien plus confortable.

En plus de faire un texte structuré, vous devrez faire une page aérée (je vous mets un exemple juste en-dessous).

Une mise en page aérée améliore le confort du lecture mais l’encourage aussi à lire votre texte.

 

Attention :

Une police mal choisie ou une taille de caractère trop petite et inconfortable à lire, ce qui peut freiner votre internaute dès son arrivée.

Étape 5 : Utiliser le gras !

Mettez les éléments importants en gras, google prend en compte uniquement le gras donc le texte en italique ou souligné ne seront pas utile au référencement. Le texte en gras indique que c’est un terme important dans votre texte.

 

Étape 6 : L’importance de l’illustration

Pourquoi ajouter des images ?

Et bien tout simplement pour rendre votre texte plus léger et moins pénible à lire, d’apporter du confort à la lecture et de faciliter la compréhension de votre lecteur en illustrant les points abordés.

« Et comme le disait Napoléon Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours. »

Mais attention aux images sélectionnées, vous devrez être irréprochable sur votre choix, les images devront avoir un rapport avec le contenu et lui apporter de la qualité.

 

Étape 7 : Une pyramide pas comme les autres

Retournons un moment dans le passé, pendant votre scolarité, on nous a appris pour nos dissertations à respecter le plan suivant : introduction, développement et conclusion.

En écriture web, c’est tout le contraire ! On annonce directement la conclusion (le message essentiel) dès les premières lignes.

Pour résumer, les informations principales doivent être condensées dans le titre et le chapeau (ou « chapô »).

La pyramide inversée se trouve donc au cœur des techniques d’écriture sur le web.

Étape 8 : Choisir le genre

Sous quel format allez-vous traiter votre contenu ?

  • Reportage : témoignages, descriptions, combinaison d’observations et citations
  • Actualités : contenu factuel, professionnel, exhaustif, impartial
  • Analyse : arguments, développement, conclusion

 

Étape 9 : Apporter des corrections à vos contenus

Des outils d’analyse sont mis à disposition gratuitement par Google.

Ils permettent de faire des statistiques de vos contenus pour pouvoir en apporter des corrections.

 

 

Comme vous avez pu le voir, lorsque vous écrivez pour web il faut avant tout penser à l’internaute.

Optimisez et organisez votre contenu pour lui assurer une bonne lisibilité et ainsi le transformer en lecteur.

 

ACCUEIL